INFORMATIONS A VOIR EXCURSIONS MAISON DE VACANCES

Histoire de Sorrente

Geographie
Histoire
Information generales
Transports
Photographies

Le nom de Sorrente dérive des Sirènes mythiques que les navigateurs, tel Ulysse, rencontraient durant leurs voyages, comme nous le rapporte la légende. La ville, probablement d'origine grecque, fut d'abord soumise aux Syracusains, puis aux Samnites et, enfin, aux Romains qui en firent un de leurs lieux privilégiés de villégiature, à la même enseigne que les îles d'Ischia et de Capri. Les vestiges de la Sorrentum romaine sont d'ailleurs nombreux: la Villa d'Agrippa Postumo, la Villa de la Pointe de Sorrento et celle de la Pointe de Massa.Aux alentours du IXème siècle, elle échappa à la domination de Bénévent grâce à l'arrivée des Sarrasins et, comme nous l'enseigne la tradition, grâce à l'aide que lui fournit Saint-Antonin, aujourd'hui Patron de la ville. Au cours des années qui suivirent, la ville fut la proie de sièges continuels et de luttes intestines.
En 1558, Sorrente fut mise à sac par les pirates: les vestiges des grosses tours de garde qui furent alors érigées par les habitants du lieu pourdéfendre leur ville demeurent pour nous un témoignage de cette époque. Loin de prendre fin par cette terrible invasion, les défaites que connut la ville se poursuivirent par toute une série d'épidémies et de longs sièges qui, pendant au moins 14 mois, frappèrent Sorrente.
La reprise de l'activité marchande et, par conséquent, d'une certaine croissance économique de la ville qui, dès cette époque, était considérée comme une importante station balnéaire, ne vint qu'au XVlllème siècle, avec le règne de Charles de Bourbon.
Du passé, il reste aujourd'hui des statues et des fragments de marbre qui sont conservés au Musée Correale de Terranova, près de la ville du même nom; cette précieuse collection comprend, en outre, des oeuvres picturales d'artistes du XVIlème siècle, des meubles, des objets datant de différentes époques et de splendides porcelaines de Capodimonte. L'art baroque est bien représenté, par exemple par le plafond de la Cathédrale, "il Duomo", et par les belles toiles de G. del Po, conservées à l'intérieur de la Basilique de Saint-Antonin.
Sorrente, telle que nous la découvrons aujourd'hui, conserve du point de vue urbain le même aspect que celui qui était autrefois le sien: on peut, en effet, reconnaître l'ancien tracé du cardus dans ce qui est maintenant la via Tasso et celui du décumanus dans la via Cesareo. Ce secteur de la ville était alors couvert de temples, de thermes, de théâtres, avec son panthéon et deux portes donnant sur la mer. L'une d'entre elles était, tout comme aujourd'hui, Marina Grande. L'agglomération s'étend sur l'étagement qui se trouve à pic au-dessus de la mer. Il est cependant très facile d'y accéder par de gracieuses petites routes et par de longs escaliers.
"La Gentile", c'est ainsi que l'on surnomma Sorrente, est aujourd'hui une station climatique et balnéaire célèbre, bien équipée pour accueillir le touriste. Le climat est extraordinairement doux, même au cours des mois d'hiver, ce qui favorise un afflux continuel de vacanciers. En été, la ville est fréquentée pour les bains de mer et pour sa vaste plage que viennent lécher les flots limpides qui, sur cette partie de la côte, revêtent de merveilleux reflets d'un vert malachite.
Sorrente est une localité tranquille et reposante sur laquelle planent les parfums des jardins en fleurs.

 

ITALIANO homepage english links contacter

 

SORRENTO LAST MINUTE !!! .
Share |